Fairy Tail - RPG
Bonjour Invité,

Bienvenue chez les fous de Fairy RPG, le forum où vous pourrez discuter avec Pedobear !
N'oubliez pas de lire le règlement avant l'inscription ! Wink

Cordialement,
Jubia Loxar


Un simple RPG sur le manga et l'anime Fairy Tail
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 "Le hasard n'est qu'un synonyme du destin" [pv Mugetsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jellal Fernandes
Crime Sorcière
avatar
Crime Sorcière

Profil
Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 22
Localisation : ~ Sur un petit nuage
Carte de mage


Expérience:
0/0  (0/0)
Niveau: 1

MessageSujet: "Le hasard n'est qu'un synonyme du destin" [pv Mugetsu]   Sam 29 Sep - 21:24



« Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c'est quelque chose qui ressemble au destin. »

C'était encore un nouveau jour qui se levait sur Magnolia. Les premiers rayons du soleil éclairaient les maisons de la ville, encore plongées dans la torpeur. Le ciel était bleu, sans aucun nuage. Une légère brise venait s’engouffrer entre les volets du modeste appartement de Lucy, la lumière filtrait à travers les rideaux de la chambre.
La blonde cligna des paupières, avant de finalement mettre sa main devant ses yeux aveuglé par tant de lumière. La jeune femme sortait lentement de son sommeil, elle ne put d'ailleurs retenir un bâillement lorsqu'elle se redressa pour se mettre en tailleur. Une larme perla dans le coin de l'oeil de la constellationniste qui se réveillait doucement. Un grand sourire vint illuminé son visage lorsqu'elle jeta un coup d'oeil à travers la fenêtre. Le temps était superbe à Magnolia, un temps idéal pour partir à l'aventure avec ses amis de Fairy Tail. Elle avait hâte de voir quelle surprise lui réservait le destin aujourd'hui, en ce si beau jour d'automne.

Elle était assise sur le sommier, parfaitement droite. Sa main, tatoué du signe de la guilde, glissait le long de ses cheveux dorés. Elle les attacha, comme à son habitude, en une petite couette. Toujours avec ce même ruban bleu, toujours avec cette même gestuelle qui lui permettait de produire le même exploit chaque matin. Il ne lui restait plus qu'à s'habiller, se faire jolie pour cette journée qui s'annonçait superbe. La magicienne prit son temps pour s'habiller, choisir une tenue adapter à toutes les circonstances. Un mini short kaki, assortis à son maillot jaune. Cette tenue m'était en avant les atouts de la jeune femme, laissant apparaître son teint pêche, sa généreuse poitrine mais surtout le signe de la guilde dont elle est si fière.
Elle s'était faite jolie aussi, elle avait pris le temps de se pomponner. Elle avait même fait appelle à son ami Cancer, pour partir sur de bonnes bases en ce premier jour d'automne. Elle était fin prête pour cette nouvelle journée pleine de surprises !

Elle attrapa rapidement son sac, ainsi que son fouet et, évidemment, ses précieuses clefs. Elle avait même pris soin de les nettoyer une à une la veille, pour qu'elles brillent de mille feux tout comme leur propriétaire, aussi rayonnante que le soleil qui illuminait le ciel de Magnolia. Plue l'accompagnait, déambulant à ses côtés avec sa démarche mal assuré. L'esprit du chien tremblait de tout ses membres, même si pourtant, il était parfaitement heureux de se promener avec sa maîtresse. Ou devrais-je dire, son amie !

La blonde marchait, comme à son habitude, en équilibre sur le muret à côté de la rivière. Et, comme chaque jour, elle remercia l'homme pour son avertissement. Elle regardait le paysage, le nez en l'air. Elle admirait les feuilles séché qui tombaient sur le sol, les arbres métamorphosaient depuis le changement de saison. Les gens avaient ressorti les écharpes, voir même les manteaux, et ce malgré le soleil radieux. Chaque année, Lucy ne se lassait pas d'admirer la nature reprendre ses droits. Même si aujourd'hui, c'était différent. Car tout en observant ce spectacle qu'offrait la nature, la magicienne rêvait. Elle pensait à ce que la vie lui servait comme surprise en plat du jour. Elle pensait à ce que Natsu avait choisi comme mission. Elle pensait à la pagaille dans laquelle serait la guilde en arrivant. Elle pensait aux moments de bonheurs qu'elle allait encore vivre avec ses amis, ses précieux amis. Elle songea d'ailleurs qu'elle n'imaginait plus la vie sans eux. Comment avait-elle pu tenir jusqu'à maintenant sans ces personnages certes brutaux et orgueilleux, mais si attachants et chaleureux. Elle se demandait, cette question lui brûlait les lèvres. Personne ne pourrait lui répondre, elle le savait. C'est peut être pour cela qu'elle mit une croix sur cette interrogation futile et se contenta de penser tout haut :

"J'en ai de la chance..."

Mais ce simple moment d’inattention suffit à faire perdre l'équilibre à la jeune femme. Elle essaya de s'accrocher quelque part pour ne pas tomber de son muret, s’agrippant à la première chose qui tomberait sous sa main. Ce ne fut pas Plue, bien trop fragile pour sauver Lucy de sa chute, mais une personne visiblement au mauvaise endroit, au mauvais moment. La main de la blonde s'était accroché à son blouson, l’entraînant avec elle dans sa chute. La tête première dans la rivière, Lucy et l'inconnu malchanceux pataugeaient à présent parmi les poissons. Le visage de la constellationniste vira au rouge pivoine lorsqu'elle se rendit compte de sa bêtise. Elle remarqua tout d'abord l'esprit du chien, encore perchait sur le muret. Le pauvre Plue avait l'air mort d’inquiétude, il tremblait plus que d'ordinaire. Tout comme Lucy qui éternua, avant de se rendre compte que sa main tenait encore le morceau de tissu et que son propriétaire, au bout, n'avait toujours pas dis un mot. Elle ne prit pas la peine de vérifier l'identité de la victime de ses acrobaties, préférant tout d'abord s'excuser pour sa maladresse.


"Je suis désolé.."


Balbutina t-elle.


"Vous allez bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Dragnir
Fairy Tail
avatar
Fairy Tail

Profil
Masculin Messages : 44
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 21
Localisation : Chez Lucy / Dans Fairy Tail
Carte de mage


Expérience:
0/0  (0/0)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: "Le hasard n'est qu'un synonyme du destin" [pv Mugetsu]   Mer 3 Oct - 16:54





♪ Mugetsu OST 1 #2 ~ " Nice Day " ♪


Selon vous, quelle serait la pire situation, ou plutôt la plus improbable des situations qui pourrait arriver à Mugetsu ? Eh bien nous pouvons dire que tomber bêtement à l'eau parmi les poissons peut alors être rayé de la liste. Heureusement, ce n'est pas de sa faute, ou alors nous ne parlons pas de la même personne. Mais c'est assez difficile de commencer par là, remontons un peu le temps, pour situer un peu notre personnage et la situation.

Cela va paraître un peu répétitif, mais, comme maintenant depuis longtemps, le ciel était bleu, les nuages aux abonnés absents, un petit air frais pour équilibrer avec la chaleur du soleil, bref une journée de printemps des plus ordinaires et des plus joyeuses. Ce jour-ci, Mugetsu se trouvait dans la belle et grande ville de Magnolia. Oui, Magnolia. Que des souvenirs ! Si vous avez lu l'histoire de Mugetsu, vous devez désormais vous demander ce que je veux dire, mais pour être honnête je n'ai pas mentionné ce souvenir dans son histoire. Mais pour éviter de trop raconter, je vais faire un très rapide résumé. C'était à l'époque où Mugetsu était connu sous le nom d'Ivan, à son moment de gloire. On lui avait dit de passer par Magnolia, plus précisément dans la guilde de Fairy Tail. Pourquoi ? Ce que voulait voir la population était un beau combat. Un combat, entre lui-même et une femme, dénommé Erza, Erza Scarlet. Ivan, lui la connaissait déjà de nom, enfin sous le surnom de "Titania". Cependant, il accepta le défi de l'affronter, car si le combat était vraiment attendu, la popularité et l'influence de Ivan ne ferait qu'atteindre leurs apogées. De son côté, la jeune femme accepta le défi, pour représenter Fairy Tail face à Ivan, déjà très connu dans le royaume. Je ne vous expliquerai pas en détail le combat, il fut seulement passionnant, long, mais incroyable. J'aimerais vous annoncer le nom du vainqueur, mais il n'y en a pas eu. C'était donc un pari réussi, chacun obtenu ce qu'il méritait. Revenons donc dans le présent. Inutile de vous dire qu'une fois arrivé à Magnolia, les souvenirs fusaient à une vitesse folle dans la tête de Mugetsu, mais hélas c'était le passé. Il devait oublier le passé... Mais bon. Notre cher Mugetsu décida de passer la nuit ici, de reprendre quelque force et de repartir demain, après le déjeuner. Jusqu'à ce soir, il allait surement se balader dans toute la ville histoire de trouver quelques provisions ou quelques informations.

A un moment, il passa le long de la rivière. La belle rivière de Magnolia. Une rivière dont Mugetsu ne se souvenait plus du nom. Cela importait peu. Cependant, cette rivière était splendide et reflétait la lumière du soleil et permettait donc d'embellir toutes les maisons qui étaient à son extrémité. C'était magnifique. On aurait dit un berceau de lumière. On ne pouvait pas le voir, mais je pense que Mugetsu avait lâché un minuscule sourire à travers son masque, seulement ça, je ne pourrais jamais vous le confirmez. Pourtant, s'il souriait vraiment, quelque l'arrêta directement. C'était impossible. Impossible. C'était... Non. On ne pouvait pas ramener les morts à la vie ! Mais... Alors, qui était-ce ? C'était vraiment elle au loin ? C'était vraiment elle qui marchait sur le rebord le long de la rivière ? C'était Alexane ... ? Non, c'était impossible. Alexane était morte, devant ses yeux. Pourtant, marchait le long de la rivière une belle jeune fille, blonde, dont les cheveux brillait aux reflets de la rivière et dont le sourire était merveilleux. C'était le sosie d'Alexane. Elle possédait la même façon de marcher, le même sourire, les mêmes cheveux, les mêmes yeux... Plus Mugetsu et elle avançait et donc se rapprochait l'un de l'autre, plus Mugetsu avait peur, son coeur avait littéralement arrêté de battre. Cependant, ce qui "sauva" Mugetsu, c'était un seul élément qui différenciait cette fille de Alexane, c'était le tatouage de la guilde de Fairy Tail sur sa main. Alors, Mugetsu repris tranquillement son chemin, en évitant un peu de croiser cette fille et comme ça, tout irait pour le mieux. Pourtant, comme à chaque fois, le destin en voulant autrement. Cette fille, qui avait la tête dans les nuages, ne tarda pas à trébucher et à perdre son équilibre. La chose à laquelle elle réussit à se rattraper fut un morceau du voile de Mugetsu. Malheureusement, elle entraîna le pauvre mage dans sa chute. En quelques secondes, Mugetsu et cette fille se trouvaient dans la rivière, en compagnie des poissons.

Ils étaient donc là, tous les deux, dans l'eau. Bien sûr, elle ne tarda pas à vraiment s'excuser. Elle était vraiment gênée, tellement que la couleur de son visage avait virée au rouge tomate. La pauvre, ou plutôt les pauvres. Ce qui était assez amusant dans cette situation, ce n'était pas comment cela c'était produit, c'était comment Mugetsu allait réagir et surtout ce qu'il allait faire, car, pour être sincère, ce qui vient de se passer ne lui est jamais arrivé. Puis, elle lui demanda s'il allait bien. À part être trempé comme s'il venait de sortir de la douche, Mugetsu avec l'air d'être en chair et en os. Mais, évidemment, aucune expression n'émana de lui. Il se leva tout simplement, sorti un petit " Ce n'est pas grave. " assez doucement pour qu'elle l'entende sans la regarder ni sans se retourner. Pour finir, il partit sans même savoir comme avait réagi la jeune fille et comment elle allait réagir. Il ne pouvait tout simplement pas. Il en était incapable. Il ne pouvait pas se retourner face à une fille qui lui rappelait de douloureux souvenirs, qui lui rappelait le passé. Il ne pouvait tout simplement pas se retourner face au passé, malgré sa force, il n'en avait pas le courage.



♪ Mugetsu OST 1 #3 ~ " Past " ♪

La nuit vînt assez vite, ce ne fut pas long. Mugetsu avait déjà tout oublié ce qu'il s'était passé aujourd'hui et était déjà en route à la recherche d'un hôtel. Après quelques gênes au niveau sa poche, Mugetsu décida de s'arrêter pour voir ce qu'il y avait dedans. Et à ce moment, le destin le rattrapa, encore une fois. Ce qui gênait Mugetsu depuis la fin de l'après-midi était un porte-clef assez bien remplie. Le pauvre mage ne mit pas longtemps avant de comprendre que c'était le porte-clef de la jeune fille qui avait atterrit dans sa poche, surement pendant la chute. Ces clefs ressemblaient beaucoup à celles des esprits stellaires. Mugetsu en avait un peu entendu parler, il devina facilement que la jeune fille était une constellationniste. Par honneur, il n'hésita pas à se mettre en route pour lui les rendre, mais après quelques secondes, il se stoppa. En effet, Mugetsu ne pouvait revoir cette fille, par peur de retrouver trop de mauvais souvenir et pour l'avoir si lâchement laisser où elle était, sans l'aider. Quelques minutes. Quelques minutes avant que Mugetsu puisses comprendre qu'il devait affronter pour une fois ses peurs, son destin, sa vie. En lui rendant les clefs, il pourra aussi être excusé de l'avoir laissé comme ça. De ce fait, il demanda à quelques passants où habitait cette jeune fille en leur donnant sa description. C'est un mage, de Fairy Tail apparemment, qui lui indiqua le chemin. Plusieurs minutes plus tard, Mugetsu était devant la porte, mais hésitait encore à sonner. Tout l'élan de courage qu'il avait reçu il y a plus d'une heure disparue comme un écran de fumée. Il avait trop peur de ne pas tenir face aux souvenirs que lui évoquerait cette fille et selon ses principes qu'il s'était instauré, il ne devait pas sympathiser avec des personnes, encore moins avec une fille qui lui rappelait le passé. Non. Aujourd'hui, c'était l'inverse. Il devait sortir, pour une fois, de ce qu'il s'était imposé. Il devait faire face à sa vie. Il devait le faire et c'est peut-être en affrontant cette peur qu'il pourra encore mieux oublier le passé. La seule chose qu'il n'oubliera pas, c'est Alexane. On pourra alors dire que c'est elle qui le motiva, ou l'incita à sonner. Je suis désolé, ce que je vous raconte peut paraître compliqué, mais c'était tellement le bazar dans la tête de Mugetsu que j'ai eu du mal à raconter ça le plus organisé possible. Enfin, il sonna et quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jellal Fernandes
Crime Sorcière
avatar
Crime Sorcière

Profil
Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 22
Localisation : ~ Sur un petit nuage
Carte de mage


Expérience:
0/0  (0/0)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: "Le hasard n'est qu'un synonyme du destin" [pv Mugetsu]   Sam 20 Oct - 17:24



« Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c'est quelque chose qui ressemble au destin. »

Embarrassée, c'était le mot. Elle l'était tellement qu'elle n'osait pas parler. Si bien qu'elle s'était vaguement excusé et avait proposé son aide à l'inconnu, oubliant qu'elle était elle-même entrain de couler. Bêtise, quand tu nous tient..
Mais quoi qu'il en soit, Lucy se rendait bien compte de son erreur. Lorsqu'elle remarqua un bout de tissu entre ses doigts, elle se mit à rougir de plus belle. Agitant ses bras et balbutinant des excuses pour se justifier de son comportement. Elle arrêta pourtant bien vite son petit jeu idiot, surtout quand elle vit que l'inconnu s'était relevé. Elle pouvait un peu mieux le détailler, sa chevelure était longue, noir de jais et son visage... était indescriptible à cause du voile, des bandages qui le recouvraient. Malgré l'humidité, ceux-ci restaient en place. Seul un petit morceau avait souffert de la chute, il se trouvait dans la main de Lucy, qui se tenait à présent au muret de pierre. Elle remarqua pourtant son regard, comme hypnotisé. Il était songeur, comme torturé par le doute. Pourquoi ? Hésitait-il à gifler cette idiote qui avait oser l'emporter avec elle dans ce cours d'eau ? Lucy, partagé entre inquiétude et gène, ne chercha pas d'avantage la réponse. Elle se contenta de sourire du mieux qu'elle pouvait, grattant nerveusement le haut de son crane comme pour détendre l’atmosphère. Pourtant, ce même sourire s’effaça bien vite, comme envolé du visage de la constellationniste. L'homme partit, grommellent une phrase que Lucy n'entendit pas, la laissant seule et déboussolé. On n'aurait pu penser à un accident des plus banals, mais pourtant la blonde était intimement persuadé qu'il y avait autre chose. Un pressentiment, l’instinct féminin, appelez ça comme ça vous chante. Elle resta donc quelques secondes à réfléchir, bercé par l'eau froide de la rivière.

Elle reprit finalement le chemin de son appartement pour se changer. Même devant son miroir, elle repensait à cet homme. Il avait l'air si ... si quoi au juste ? Triste était un terme trop fort. Elle attrapa finalement un long peignoir et glissa sous sa douche. Elle se rendrait à la guilde plus tard, en prétextant qu'elle avait une affaire à régler.

Mais après être sortie de la douche, elle récupéra son short pour le mettre au sale. Posant sa main sur sa poche, elle ouvrit grand les yeux. Son trousseau de clefs ?! Disparu !
Elle retourna l'appartement, cherchant les moindres recoins où elle avait pu le laisser tomber. Si elle n'arrivait pas à remettre la main dessus au plus vite, Aquarius allait la tuer. Et, imaginons que quelqu'un les lui ai voler, que ferait-elle sans ses précieux esprits ? Elle chercha, toute l'après midi, inlassablement. Dans son appartement, à Magnolia. Elle passa même à la guilde en coup de vent, demandant à tout le monde s'il n'avait pas vu ses précieuses clefs. Elle passa tout les lieux qu'elle avait visiter au peigne fin. Même le cours d'eau où elle était tombé le matin même, avec l'aide de Jubia.
Rien, rien ! Elle avait beau avoir chercher partout, elle n'avait pas réussi à mettre la main dessus. Tous ses amis l'avaient aidé, usant de leur précieux temps pour mettre la main sur ses esprits. Lucy fut particulièrement touché de cette délicate intention, se sentant coupable d'être aussi négligente avec ses affaires. Mais quelle idiote, se disait-elle alors qu'elle arpentait pour la troisième fois la cathédrale Kardia.

Le soir ne tarda pas à arriver, le soleil se coucha bien vite. La blonde n'avait pas vu la journée passer. Anxieuse, elle avait pourtant décidé de rentrer. Pour regarder une nouvelle fois dans son appartement, peut être. Elle n'avait pas baissé les bras pour autant mais ses jambes douloureuses ne la portaient plus et sa tête menaçait d'exploser.
Elle passa le pas de la porte, les yeux mi-clos, d'énormes cernes lui creusant les paupières. La propriétaire haussa un sourcil avant de retourner à ses activités. Sa première action fut de s'écraser sur le lit. Sa tête vint se nicher sous l'oreiller, éliminant ainsi le bruit qui n’améliorait pas le mal de tête de la jeune femme. Passant négligemment sa main dans ses cheveux, la blonde continua à réfléchir sur où elle avait bien pu poser son trousseau. Et surtout, elle s’inquiétait de savoir si elle les retrouverait un jour.
Chaque minutes lui paraissaient encore plus intenable, savoir ses clefs loin d'elle l'angoissait au plus haut point. D'un pas lent, elle retourna à ses recherches. Son bras glissa sous le lit. Rien ! Ses yeux regardèrent dans ses placards. Rien ! Sa tête réfléchissait à où elles pouvaient être. Encore rien ! Le néant total, la jeune fille ne savait plus quoi faire. La fatigue menaçait de la vaincre mais elle ne voulait pas abandonner pour autant.

Un bruit vint pourtant la sortir de sa recherche. A genoux, elle leva la tête de ses tiroirs en fixant la porte, hésitante. Elle craignait que la fatigue ne lui joue des tours mais elle était certaine d'avoir entendu la sonnerie. Elle se leva difficilement, tapotant ses joues pour se réveiller. Sa main glissa finalement sur la poignée et ouvrit la porte.
Surprise, elle ouvrit grand les yeux en voyant que le nouvel arrivant n'était nul autre que la personne qu'elle avait renversé le matin même. Pourquoi était-il ici ? Que voulait-il à la constellationniste ? Elle se posait bien des questions sur le brun, et ceux malgré ce sentiment d'épuisement qui l'envahissait.



"Hmm ... Bonsoir."


Dit-elle, hésitante. Elle sortit finalement, fermant la porte derrière elle. Elle étouffa un bâillement avant de finalement demander :


"Je peux faire quelque chose pour vous ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Profil
Carte de mage

MessageSujet: Re: "Le hasard n'est qu'un synonyme du destin" [pv Mugetsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Le hasard n'est qu'un synonyme du destin" [pv Mugetsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.
» [Destremau Jean-Baptiste] Si par hasard
» J'ai trouvé ça par hasard : MAGNIFIQUE !!
» "Il n'y a pas de hasard"
» Un titre, une histoire, en jeu de hasard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail - RPG :: Cimetière :: RP Abandonnés-
TOP PARTENAIRE