Fairy Tail - RPG
Bonjour Invité,

Bienvenue chez les fous de Fairy RPG, le forum où vous pourrez discuter avec Pedobear !
N'oubliez pas de lire le règlement avant l'inscription ! Wink

Cordialement,
Jubia Loxar


Un simple RPG sur le manga et l'anime Fairy Tail
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Profil
Carte de mage

MessageSujet: [Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]   Jeu 19 Juil - 22:12

Depuis la mort de Joggar, il y a quelques années, j'ai grandement amélioré sa vieille cabane en une maison correct. Grâce à l'argent gagné lors de missions, j'avais pus engager des spécialistes de la construction de maison en pierre... en pleine forêt. La maison se trouve en haut d'une petite colline rocailleuse entouré par la forêt d'Iria. Pour la construction, j'avais dû utiliser mon pouvoir creuser la roche afin que les maçons puissent construire les fondation et la cave, pour aider les terrassier afin qu'ils n'aient plus que la finition à faire pour la terrasse carré entourant la maison, de même pour le muret de pierre entourant la terrasse, sauf un passage, fermé par un portail en acier peint couleur bois, entre deux petit piliers. Ma maison, longue de vingts mètres et large de dix est rectangle en deux coins, sur chaque longueur, il faut longer la le mur sur 15 mètre avant d'arriver au demi-cercle 5 mètres de rayon. La maison, haute de deux niveaux sur la portion rectangulaire est haute de trois niveaux sur la section circulaire, formant ainsi une petite tour. Au dessus du second niveau (portion rectangulaire) se trouve le grenier, inhabitable, au dessus du 3e niveau de la tour, se trouve mon pigeonnier, vide la plupart du temps. A, j'oubliais, les toits de ma maison sont en tuile. Depuis que j'avais atteint le rang SS, je demandais à maître Bob de sélectionner des missions pour moi, afin qu'il me les communique par pigeon voyageur, car je me rendais rarement au siège de la guilde. Hors, ce jour là, je reçus une mission, accompagné par un mot de Maître Bob.

"Cette mission, je te la confie, car elle concerne ton passé et maintenant ton futur. Accomplis-là avec assiduité et prudence.
Maître Bob."

Je dépliais ensuite la mission. La première chose qui me sauta au yeux fus la récompense, 12 millions de Jewels et un lacryma. Une offre de mission émise par le conseil de la Magie, contre un mage qu'ils recherchaient sans résultat. Ce mage se nomme Médistro et il est soupçonné d'être de la guilde Tartaros, la guilde même qui avait détruit mon village. C'était une quête décennal. Le conseil ajoutais la liste des méfaits et les rare témoignages émis à sont sujets. Médistro serait un mage du feu et il aurait participé à la destruction d'un petit village à Fioré et d'un autre à Bosco. Je renvoyais donc le pigeon à Maître Bob, avec un petit mot annonçant que j'acceptais la mission et que je donnerais 50% de mes gains, comme d'habitude, à la guilde, ainsi que le lacryma pour le Christiana, me proposant de l'équiper avec un champs de force autonome.

Ceci me remit de mauvais souvenir d'enfant en tête :

La journée passa, puis la nuit, le Maître, plus dure que jamais enseignais à son élève. Nominoë appris vite et bien, au levé du jour il maitrisait la sphère. Mais le maître comme l'élève était fatigué. Alors, avant de partir, ils dormirent toute la journée, et même la nuit suivante. Au petit matin, ils se mirent en route vers le village, la forêt ne brûlais plus, d'ailleurs... il ne restait rien à brûler que se soit au fond de la vallée ou sur les hauteurs. Arrivé à l'entré du village, ils ne virent que ruine et cendre. Les seuls corps non brûlé appartenaient aux deux magicien du village. Seul la maison du Conseil était entière, la pierre des murs et le toit de pierre ayant résisté au blizzard de feu. Le vieil homme et l'enfant espéraient trouver des survivants. Tous ce qu'ils trouvèrent sont des cadavres, ceux des conseillers et de quelques autres. Ils trouvèrent les corps des parents de l'enfant, qui cette fois ne pus se contenir et éclata en sanglot sur le corps de son père. Le vieil homme, lui, regardait le mur du fond sur lequel il était peint un symbole.

Loggar le reconnus comme étant le symbole de la Guilde Noir de Tartaros. Il se retourna vers l'enfant et lui dit de venir, l'enfant refusa, le mage insista mais l'enfant refusait encore et encore. Alors Loggar assomma l'enfant, l'éloigna du village, l'enferma dans une sphère et entrepris d'enterré les corps. L'enfant repris conscience et chercha aussitôt à briser la sphère qui tint bon, hors de lui il ne put utiliser toutes sa puissance. Lorsque le vieux magicien revint, il trouva son apprenti au bord de l'épuisement, mais toujours pas calmé, et en pleures. Il lui demanda ce qu'il ferait sil le libérait de sa sphère. L'enfant répondit qu'il poursuivrait les meurtriers afin de les éliminé jusqu'au dernier. Alors Loggar lui dit qu'il pourra sortir, mais uniquement lorsqu'il serait calmé, en attendant ils s’éloigneraient des ruines du village. Chaque jour l'enfant tentait en vain de sortir de la sphère, mais sa colère entravait sa magie, car comme lui avait expliqué le vieux mage, la force des magiciens de l'énergie est la maitrise de soi. Bien sur le maître donnait à mangé et à boire à son apprenti... qui ne comprenait pas pourquoi la nourriture pouvait pénétré dans la sphère alors que lui même était incapable d'en sortir. Le maître lui expliqua que c'était une sphère de capture qui empêche les personnes enfermés dedans de sortir mais le reste pouvait entré et sortir de la sphère.

Ses souvenirs ravivèrent ma haine de Tartaros ! Je décidais donc de traquer Médistro jusqu'à sa fin. Je décidais de commercer par fouiller Fioré de fond en comble, à la recherche d'indice, en commençant par les quartiers mal famé des grande ville. Je décidais de commencer par Laliveron, dans l'Ouest de Fioré. Je quittais donc ma maison, que je confiais comme d'habitude à un bûcheron d'un village proche. C'est donc de ce village que je m'envolais sur mon surf d'énergie en direction de Liveron que je devais j'atteignis dans la soirée. Je me mis tous de suite en quête d’une taverne mal famé. Ne connaissant point cette ville, je mis pas mal de temps à trouver mon bonheur. Tapis entre deux battisses en pierre mal entretenue, se trouvais une taverne à lits d'apparence médiocre, aux pierres abimées dont l'enseigne pendait, maintenus par une unique fixation. L'endroit idéal pour commencer mon enquête. Fatigué par tant de magie utilisé, je m'assis à une table sans faire regarder au préalable si elle était occupée.


Dernière édition par Nominoë O'Kerparavel le Mar 24 Juil - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Profil
Carte de mage

MessageSujet: Rencontre imprévue[PV:Noriko]   Mar 24 Juil - 4:30

PV:Noriko
Je me reposais après une longue route à une table d'une taverne médiocre et délabrée,je récapitulais mon voyage. Tuer sept membres de la guilde Tartaros, je repensais au combat contre eux qui avait été difficile.

Ils foncèrent tous sur moi, et les mots qu'ils avaient prononcés firent couler malgré moi des larmes de haines coulaient sur mes joues. J'empoignais mon arme qui était sous ma jupe et cria:

- Storm!

Mon bâton miniature se transforma en une magnifique faux de la mort brillante à cause des rayons du soleil à peine levé. J'esquivais toutes leurs attaques et contre-attaquais sauvagement en lançant mon fameux Blade Stormy qu'ils se prirent tous de plein fouet. Le premier et le troisième ne bougeaient plus, le quatrième me lança des flèches de glaces. J'esquivais ses flèches de peu avec mon "Speed Wind" et fonçais sur lui en le tranchant avec Storm. Le sixième me blessa la cuisse gauche de son épée de feu, j'hurlais de douleur avant de l'achever en le transperçant avec toute la lame de Storm.Il cracha beaucoup de sang, les deux derniers firent une attaque combinée de foudre que j'esquivais avec mon Propulsion Windy qui me fit monter à 1 kilomètre du sol. Dans les airs je rangeais Storm et prononçais Burst Cyclonic pour retomber de plein fouet sur leurs deux visages maintenant écrasés sous mes bottes tachées de sang de ses deux là. Je descendis des têtes à moitiés écrasées et courais vers l'autre groupe, je n'eue aucune pitié et les tuais tous sans exceptions et relâchais les bêtes pour qu'elles puissent retourner là où elles étaient.
Je tournais la tête devant le carnage que j'avais fais et dit:

- Même si cela dure depuis 11 ans ma vengeance ne fait que commencer. Dis-je avant de courir grâce à mon Speed Wind en direction de Crocus.

Ah oui, aussi quelques mercenaires du coin qui d'ailleurs m'avait donné du fil à retordre pour les vaincre. Je ne m'en sortais pas totalement indemne vu que mon bras avait été tranché et ma cuisse aussi. Ce qui me laissait deux plaies profondes et douloureuses malgré les soins que je leur avais prodigué. Je pris Storm mon arme et la contemplait, c'était la seule chose que ma mère m'avait laissé avant de mourir tué par les Tartaros. Je l'avais découvert peu de temps avant d'arriver ici grâce aux membres de cette guildes qui étaient tous mort pour le crime qu'ils avaient commis. Je regardais mes vêtements sales et abîmés et soupirais, je regardais aux alentours avant de demander une carafe d'eau et un verre au serveur. Il me les donna au bout de 1/2 heure d'attente, heureusement que je n'étais pas déshydraté sinon je serais morte depuis belle lurette. J'étais assez fatigué et fus distraite par une puissance magique aux alentours de la caverne où j'étais, cette puissance était forte car je la sentais à des kilomètres. Sauf que l'utilisateur ou l'utilisatrice de cette puissance était à bout physiquement. La puissance diminua légèrement avant de s'intensifier de plus belle. Se va et vient de puissance magique me donnait des frissons dans le dos tellement c'était fort et à la fois faible. Je sentais la puissance se rapprocher et s'éteindre brusquement, une personne entra dans la taverne presque à bout de force. Il était grand et massif, il portait des vêtements bleus marine, un pantalon et une veste en cuir avec une chemise, des bottes moyennement hautes, une cape et des gants en nylon. Ses cheveux était bleus avec des reflets dorés et ses yeux étaient d'un bleu ciel captivant avec des reflets bleutés. Son visage aussi avait aussi des reflets bleus en se concentrant. Il s'approcha de ma table et s'assit à côté de moi, apparemment il ne m'avait pas remarquer. Pour me faire voir je pris une petite fiole au liquide transparent inodore, incolore et sans goût au propriété de régénérer le corps tout entier et je versais une goutte dans le verre remplis d'eau fraîche le prît et le posa juste en face de lui pour qu'il le remarque.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Profil
Carte de mage

MessageSujet: Re: [Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]   Jeu 26 Juil - 15:33

Le doute.

C'est ce qui régnait en moi à ce moment-là, dans cet endroit qui tombait en lambeaux. Assise à une table quelconque d'une taverne, je commençais à me demander quoi faire, et à me demander si je devais aborder les deux personnes en face de moi. Leur présence risquait sérieusement de nuire à ma mission...

Mettre hors d'état de nuire toutes les personnes présentes dans la taverne et récupérer une arme.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un sourire se dessina sur le visage du jeune homme. Sombre, ambitieuse, manipulatrice et mystérieuse étaient les quatre adjectifs qualifiant son expression qui signifiait que Sylen prévoyait de tester les compétences de son sniper sur un nouveau terrain... Restait encore à savoir lequel.

Et c'était cette incertitude qui faisait peur à Alwenn. Qu'allait-il encore exiger d'elle ? Allait-elle pouvoir mener à bien ses envies ? Léger crissement de dents. La tireuse avait remarqué la feuille bien mise en évidence par son protecteur, qui affichait cruellement un carré rouge foncé, côtoyé par un visage féminin que l'on devinait juvénile.

Rouge. La couleur se voulait sûrement rapprochée de celle du sang. Mais cette teinte évoquait bien plus aussi bien à Sylen qu'à tous ses pions : mission de terrain. Et quand on parlait de mission de terrain rouge, c'était pas d'infiltration, pas de tir embusqué, pas de magouille, rien. À part de la violence pure et simple, accouplée à un minimum de stratégie... Et Alwenn prédisait déjà qu'elle allait détester ça...


Je suis sûr que tu y arriveras, Alwenn.

Sa voix était empreinte d'une légère touche d'ironie et de moquerie. Sylen savait tout, remarquait tout, et ne manquait pas de le montrer...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je devrais me méfier un peu plus de Sylen lorsqu'il arbore ce genre de visage. La dernière fois qu'il m'avait envoyée sur une mission où rien n'était à faire au préalable à part préparer mes armes, j'avais terminé avec un bras cassé et une quête à moitié remplie... Et c’était ce qui risquait de se produire ce jour-là…

Je hais tellement le rouge…

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alwenn regardait avec attention le matériel étalé sur son lit. SVD, oreillette et viseur faisaient partie de sa panoplie à ne jamais oublier. Et même si tout ça était inutile, elle prenait toujours la peine de les prendre. Sûrement la présence de son matériel de base la rassurait-elle… Quant à la perruque, elle ne ferait que l’encombrer un peu plus... Mais il manquait quelque chose sur le lit…

BLAM.

Alwenn avait ouvert son tiroir. À l’intérieur prenaient peu à peu la poussière ses boîtes de munitions pour pistolets, dont l’utilisation n’était qu’occasionnelle… La jeune fille les empoigna, avant de se mettre en route vers le lieu indiqué par Sylen. La journée allait être longue…


--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un homme, une femme. Ils n’avaient pas l’air de se connaître et pourtant étaient assis à la même table. Je ne m’attendais vraiment pas à devoir faire face à deux personnes de ce niveau… La plupart des autres personnes présentes dans la taverne n’étant que des mages quelconques, voire de simples brutes sans aucune distinction. La plupart me dévisageant avec amusement, ce qui était sûrement dû au fait qu’une jeune fille de mon âge n’avait rien à faire dans ce genre d’endroits… Je les ignorai royalement, même si j’étais quelque peu d’accord avec eux… Mais de toute façon, ils allaient finir une balle entre les deux yeux.

La femme versa un étrange liquide incolore dans le verre de l’inconnu. Pas très discrète… Mais ça n’avait que peu d’importance, vue la réactivité de l’homme qui était en face d’elle… Qui ne l’avait sûrement même pas remarquée.

Soudain, déclic. Une espèce de tache bleue, sur le dos de la main de l’homme. En regardant plus attentivement, je distinguais… la forme de la marque de Blue Pegasus. Il n’avait sûrement rien à voir avec ma mission. Sylen n’avait pas encore l’ambition et les moyens de s’attaquer à des grandes guildes légales… Et débuter la fusillade avec quelqu’un tel que lui dans les parages allait sûrement être dangereux… Autant essayer de se le mettre de mon côté, ou de le faire déguerpir.

Bonjour…

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le doute.

C'est ce qui régnait en moi à ce moment-là, dans cet endroit qui tombait en lambeaux. Après avoir quitté ma table quelconque pour une table adjacente, je continuais à me demander quoi faire, et à commencer à me demander ce que j’allais dire. Si je ne réussissais pas à me les mettre de mon côté, leur présence risquait sérieusement de nuire à ma mission...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Profil
Carte de mage

MessageSujet: Re: [Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]   Dim 29 Juil - 13:33

Edo Wendy passait ses jours à Fairy Tail, venant tout juste d'arriver à Earthland avec le reste des Edo Fairy Tail. Elle ne savait pas qu'un monde parallèle au sien pouvait exister jusqu'au jour ou Natsu et Happy étaient arrivés à la guilde, venant tout juste d'atterrir dans Edoras. Elle fut fascinée lorsqu'ils avaient décrit Earthland : Un monde où la magie semblait illimitée lui paraissait totalement fou.
Depuis son enfance, elle avait rêvé d'un monde où la magie serait accessible à tous et pas seulement au roi Faust qui l'utilisait pour son bon plaisir. Mais depuis qu'ils avaient fait tomber le roi, sa guilde et les mages d'Earthland, ce fut Mystogan qui prit le pouvoir étant donné qu'un anima avait envoyé la magie limitée d'Edoras à Earthland et que Natsu s'était fait passé pour celui qui avait aspiré la magie.

Mais revenons-en au présent; pour une raison inconnue, un anima a envoyé tous les membres d'Edo Fairy Tail à Earthland. Wendy en avait profité pour découvrir un peu à quoi ressemblait ce monde, et fut enchantée de voir que ses armes avaient une réserve de magie illimitée. Elle n'avait pour le moment fait aucunes missions et n'en avait pas vraiment le coeur. Cependant, elle avait entendu parler d'une ville appelée Laliveron, située près d'un désert mais étant tout de même proche de la mer ce qui l'attirais particulièrement. Wendy avait également remarquée une requête qui se déroulait justement dans cette ville. Dans cette dernière, il était demandé de stopper un gang de bandits qui sévissait dans la dîte ville. La personne qui avait ajouté la requête avait bien prit d'ajouter en bas de cette dernière, écrit en italique : "Il est libre de les laisser morts ou vifs." ce qu'elle remarqua en rigolant. La prime était juteuse pour 500.000 Joyaux. "Intéressant" se dit-elle. Elle l'a pris donc, puis parti à Fairy Hills, l'endroit où elle logeait dès lors, pour préparer ses affaires avant de partir à la gare. Son trajet dans le train se passa calmement... puis après quelques heures elle descendit de celui-ci afin de rejoindre Laliveron, se rendant compte qu'il était déjà la fin de l'après-midi, et que la nuit commençait quelques peu à tomber. Wendy se dit qu'elle devait tout d'abord se trouver un hotel, parce que là, elle commençait à devenir un peu fatiguée.

Cependant, elle ne s'attendait pas à se faire bloquer par 5 personnes dont la description ressemblait fortement à celle des bandits qu'elle devait traquer. Il commencairent à entamer la discussion, mais elle ne semblait pas vouloir les écouter, étant plutôt occuper à sortir ses armes; ce qu'ils remarquèrent d'ailleurs.
Un premier fonça sur elle, elle lui mit donc un grand coup de lame magique dans le visage, le lacérant violemment. Il tomba au sol, inerte. Voyant cela, les quatres autres lui foncèrent dessus tous en même temps, et là elle se dit que sa mission aurait quelques complications.

La nuit, Laliveron devenait sombres et les rues devenaient quant à elles très mals famées. Wendy se prit plusieurs coups de lames sur les bras et au niveau du ventre, déchirant quelques peu ses vêtements. Elle se mit à crier lorsque ses blessures commencairent à la piquer, puis mit un violent de matraque dans la mâchoire d'un bandit, mit un uppercut dans le visage d'un autre, puis en lacera un troisième. Le dernier, voyant que tous les autres avaient été neutralisés, essaya de se faire la mal. "Pas si vite, mon joli." dit-elle avec un sourire sadique. Elle n'avait jamais pris autant de plaisir à demonter quelqu'un auparavant. Elle fonça donc sur le dernier puis lui mit un coup de lame dans le ventre. Il retomba au sol, puis elle les laissa là. Maintenant, il fallait régler un problème autrement plus important : ces blessures qui commençaient vraiment à lacher du sang avec joie. "P'tain ils m'ont pas ratée les enfoirés" lâcha-t-elle, se trouvant encore dans la petite ruelle sombre.
Elle ouvrit son sac, puis se baissa doucement afin de bien le fouiller, ses blessures la piquant douloureusement. Wendy sortit la trousse de premier secours qu'elle avait pris soin d'emporter avec elle, puis l'ouvrit et désinfecta ses blessures, les bandant par la suite. Elle se dit tout d'abord aller à l'hopital de la ville, mais finalement elle vit non loin de la ruelle dont elle sortit, une taverne mal famée, tapise entre deux batisse en pierres mal-entretenu et dont l'enseigne pendait, à peine tenue par une simple fixation.
Elle sortit un fin et long manteau noir à capuche de son sac, puis l'enfila avant de fermer son sac et d'entrer dans la taverne.

Wendy ne prit pas attention à l'ambiance de la dîte taverne puis se dirigea à une table, se trouvant à côté d'une autre table où se trouvait deux personnes. Elle vit l'une des deux déverser un liquide transparent dans un verre, puis le donner à la seconde personne en face d'elle. Elle remarqua qu'ils faisaient partie de Blue Pegasus à leur tatouages, puit elle se tourna vers une autre personne, qu'elle devina être une fille. "Elle est pas un peu jeune pour se trouver ici, elle?" se dit-elle tout d'abord. Wendy la vit se diriger vers les deux mages, puis écouta discrètement leur conversation. Elle avait senti la puissance des deux mages de Blue Pegasus se trouvant à côté d'elle, puis sentait que la jeune fille qui tenta de converser avec eux n'avait pas vraiment une aura humaine. Puis elle se demanda pourquoi, depuis qu'ils étaient arrivés à Earthland, elles pouvait sentir quelques peu l'aura des mages... "Sans doute l'atmosphère de ce monde" s'était-elle dit. Elle reporta son attention sur le petit groupe, mais n'osa pas les aborder, se demanda ce qu'elle pouvait bien faire ici, ses blessures la piquant encore douloureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Profil
Carte de mage

MessageSujet: Re: [Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]   Mer 1 Aoû - 15:57

A l’intérieur, la taverne semblait vaste mais mal éclairé, il faisait sombre à l’intérieur. Je me concentrais alors et matérialisai une sphère d'énergie lumineuse afin d'éclairer la pièce d'une lueur bleutée autour de moi. C'est là, que je remarquais Noriko, la plus puissante magicienne du vent de la Guilde. Je ne pensais pas la rencontrer durant ma mission, surtout que la dernière fois que je l'avais entraperçus datais de l'épreuve final de l'examen de rang S et supérieur. Dès le début je l'avais trouvé très jolie, attirante même. Je refusais encore de voir l'évidence mais dès que je la voyais, j'en perdais un peu mes moyens. A croire que je l'aimais... Enfin bref, je m'étais donc assis à sa table, fatigué de mon voyage. Je sais bien que je ne devrais pas épuiser toute ma magie dans mes déplacements, mais la jeunesse et la hâte peuvent changer des habitudes prise de longue dates. Je ne remarquais donc Noriko qu'au moment où elle posa un verre d'eau devant moi et contre toute prudence je le bu et je me sentis rapidement et nettement mieux. Si je me souviens bien, ses parents avait été pris pour cible par la Guilde Tartaros. Je la regardais donc dans les yeux, puis je dis, certainement un peu froidement :

Noriko... de Blue Pegasus si je ne m'abuse, je te remercie pour ton breuvage. Je suppose que tu es en mission, ou peut-être Maître Bob t’envoie m'épauler... Quoi qu'il en soit je ne pensais pas te voir ici... après plusieurs mois sans contact avec la guilde.

Ce fut à ce moment qu'une jeune fille d’apparence banal nous adressa la parole :

Bonjour…

Sur le coup je restais un peu coi, que faisait une jeune fille dans une telle taverne ? Qui était-elle et que faisait-elle ici ? Maître Joggar me disait souvent de me méfier des apparences et en l’occurrence je sentais une certaine aura magique émaner de cette jeune fille. A vrai dire, au premier regard elle me semblait étrange, un peu niaise. Je lui demandais donc, la regardant dans les yeux, les siens brillait quand à eux d'une drôle de lueur.

Je sentis comme un regard sur moi... je cherchais donc un instant des yeux avant de voir une jeune femme au cheveux bleu, plus foncé que les miens regarder en direction de ma table. Je lui trouvais une ressemblance avec Wendy Marvel, jeune mage de Fairay Tail... Ce pourrait-il que la rumeur soit vrais et que des gens d'Edoras soit réellement à Earthland. Elle semblait blessé et je lui fit un signe discret, l'incitant à rejoindre ma table. Puis je reportais mon regard vers la jeune fille... Elle ne devait pas avoir plus de 15 ans et mon instinct me disait de me méfier mais mon cœur avait une autre vision des choses. La seule chose dont j'étais certain c'est qu'elle était mage.

Comment te nommes-tu, jeune fille ? Et que fais-tu dans une telle taverne à la tombé de la nuit ? Si tu es comme je le pense mage d'une guilde, reste avec nous. Lui chuchotant a l'oreille : Il risque d'y avoir du grabuge ici, tu ferais mieux de rester avec nous ou de t'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Profil
Carte de mage

MessageSujet: Re: [Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission decennal : La traque de Médistro, 1ère partie] Recherche d'informations ! Rencontres imprévues ! Contact à Laliveron ! [PV Libre : 1/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail - RPG :: Cimetière :: RP Abandonnés-
TOP PARTENAIRE